Le point de départ d’un DPE ou d’un audit énergétique

Dans un projet de rénovation ou de construction, chaque copropriété a sa spécificité : pour l’une il s’agira par exemple d’un enjeu d’isolation, pour l’autre ce sera un enjeu de ventilation, pour l’autre encore ce sera un enjeu d’éclairage, par exemple. Avant d’exécuter un plan de construction, il est recommandé de définir les travaux à effectuer en priorité afin d’améliorer le bilan énergétique et le confort de son habitation.

En France, le DPE et l’audit énergétique sont deux techniques d’étude thermique dont on se sert pour avoir un avis global et une proposition cohérente en fonction de la situation réelle d’un logement.

Il n’est pas étonnant qu’au regard de la nature des documents de conformités exigés lors du dépôt du permis de construire, nombreux sont ceux qui sont davantage préoccupés de savoir combien coûte un DPE ou un audit, plus qu’à ses aspects techniques.

dpe ou audit énergetique

En quoi consiste un DPE ?

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est un document qui fournit des renseignements sur la quantité d’énergie consommée par un logement en termes de chauffage, d’eau chaude sanitaire… et de leurs impacts sur la quantité de gaz à effet de serre émise dans l’atmosphère.

Ce diagnostic est obligatoire en cas de :

  • Vente ou achat d’un bien immobilier.
  • Conclusion ou renouvellement d’un contrat de bail.
  • Construction ou extension d’un bâtiment.
  • Bâtiments soumis au statut de copropriété et possédant moins de 50 lots.

Quelles informations retrouve-t-on à la fin d’un DPE ?

A la fin du DPE, le propriétaire ou le maitre d’ouvrage a à sa disposition un bon nombre d’informations qui lui permettent d’avoir une vision globale et technique de son projet.

Ces informations font référence:

  • Aux caractéristiques des équipements des différentes copropriétés d’un logement et à la quantité d’énergie renouvelable produite par ceux-ci.
  • À la consommation énergétique annuelle par usage et à la quantité de gaz à effet de serre.
  • À des informations détaillées de la chaudière et à des propositions d’optimisation du rendement global.

En quoi consiste un audit énergétique ?

A la différence du DPE, l’audit est une analyse fine et rigoureuse qui consiste à reprendre la façon dont a été construite la maison à l’origine, de monter dans les combles, d’identifier les matériaux qui ont été utilisés lors de la construction et d’évaluer leur isolation ainsi que leur résistance.

Cela permet notamment d’avoir une vision globale de la maison, de déterminer l’ensemble des surfaces qui peuvent être isolées, d’évaluer le coût de chacune d’elles et de faire des dépenses de manière beaucoup plus efficace.

Est-il obligatoire de réaliser un audit énergétique ?
Oui ! Mais uniquement pour tous les bâtiments :

  • Ayant été construits avant le 1er juin 2001.
  • Situés dans les villes principales des différentes régions françaises.
  • Bénéficiant d’un statut de copropriété et disposant de plus de 50 parcelles de terre.

Concernant la réalisation ? Ce sont des ingénieurs qui réalisent l’audit et non des professionnels certifiés comme c’est le cas avec le DPE.

Effectuer un diagnostic ou évaluer les performances énergétiques est une étape indispensable avant l’exécution des travaux de rénovation ou de construction.