Bureau d’études électriques – Rôle et responsabilités

Dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction, le bureau d’études en électricité du bâtiment tient une place importante.

Depuis l’entrée en vigueur de la RT 2012, il est impératif de ne pas dépasser le seuil de 50 kWh/m². Au-delà de faire de gros efforts de conception du bâti, ce bureau va définir l’équipement électrique à choisir en fonction de cette limite à ne pas franchir.

Pour l’analyse thermodynamique d’un ouvrage, on va simuler différentes configurations possibles pour en tester l’efficacité et en tirer un cahier des charges qui devra être mis en application lors de la réalisation de la partie électricité du chantier. 

Dès la base du projet, l’étude électrique devra être une priorité avant le déclenchement des travaux.

bureau étude électricité

Efficacité énergétique exigée

La réglementation thermique 2012 exige la mise en place d’études préliminaires à la construction, notamment dans le domaine électrique. Suite aux différentes projections établies par l’étude thermodynamique, une seule configuration sera retenue. Elle tiendra compte du cahier des charges dû à la réglementation, en privilégiant l’efficacité énergétique.

Dans le cas d’une rénovation, c’est un diagnostic des équipements présents ainsi que la qualité du bâti qui seront passés en revue, pour ensuite être optimisés. L’analyse de chaque équipement et de sa consommation rentrera en ligne de compte pour établir le DPE : Diagnostic de Performance Energétique.

A partir de là, le bureau d’études fournira une liste d’améliorations techniques à mettre en place pour répondre aux exigences de la RT 2012.

L’introduction de la domotique

Quand on parle d’efficacité électrique, on entend contrôler au mieux toute dépense énergétique. C’est là que la domotique rentre en jeu.

La clé de l’économie des ressources naturelles, c’est le contrôle. La domotique s’installe progressivement dans nos habitats pour nous permettre de maîtriser tous les facteurs liés à l’alimentation électrique, depuis la température pièce par pièce, jusqu’à l’ouverture des volets en fonction de l’ensoleillement.

On comprend d’autant mieux l’importance de mener une étude électrique en amont quand on sait la place que tient l’ingénierie électronique dans ce type d’installation. Au-delà de l’efficacité propre à chaque appareil, on peut gérer sa consommation d’électricité au plus près.

L’installation de tels projets n’est possible que grâce à l’expertise technique d’une entreprise qualifiée. Le choix du bureau d’études électriques est d’autant plus important, que le niveau de formation requis pour conduire de telles démarches est élevé. 

L’utilisation d’énergie renouvelable

Dans le cadre des efforts engagés pour réduire l’impact de notre habitat sur l’environnement, l’utilisation de ressources telles que le soleil, devient une nécessité. Là encore, le fait de pouvoir produire une partie de son électricité (photovoltaïque) ou de chauffer son eau gratuitement (panneau solaire thermique), doit venir intégrer progressivement les ouvrages à venir.

Le bureau étudie la faisabilité et l’optimisation. Par exemple, en fonction de la rentabilité calculée, l’expert vous recommandera un système plutôt qu’un autre en vous précisant sa position et son orientation. Tout cela se fait sur la base de formules mathématiques qui permettent de calculer un retour sur investissement programmé.

Assurez-vous de faire appel à des entreprises qualifiées et ne négligez pas cette partie de votre projet. En plus d’être conforme à la RT 2012, votre habitat sera plus respectueux de notre environnement. Chaque geste compte pour préserver la nature, pensez-y !